Les délices d’Azylis : Crème sucrée et Démêlant ayurvédiques


Beauté naturelle, Cheveux, Non classé / Saturday, June 8th, 2019

Mon amour pour les produits de cette marque capillaire n’est plus à prouver. Donc lorsque j’ai découvert leur nouveauté, j’ai décidé que j’allais la tester et te parler une fois encore des Délices d’Azylis, inspirés par l’ayurvéda. 😉

Les Délices d’Azylis :

Récemment, la marque d’origine française a reçu le label slow cosmétique, gage de marque raisonnée et raisonnable (qui n’est pas un label bio), voici les 4 piliers de la slow cosmétique :


Historiquement, les Délices d’Azylis voient le jour en France et proposent depuis de nombreuses années toute une gamme de soins capillaires inspirés des principes de l’ayurvéda. Celle-ci est fabriquée en Bretagne avec des plantes de haute qualité. La philosophie de la marque est d’apporter des soins doux, concentrés et gourmands pour le bien-être et la santé des cheveux au naturel.

Enfin, la fondatrice Cécile Courtel possède un salon de coiffure au beau-milieu de Paris, dans le 14 ème : L’atelier des elfes.

La crème sucrée, un shampoing hydratant :

Il y a longtemps, j’utilisais déjà ce shampoing et (spoiler alert) je l’aimais beaucoup alors j’ai choisis de l’essayer à nouveau, afin de voir s’il me convenait encore, mes cheveux étant bien plus longs qu’auparavant.

Il s’agit d’un produit à la formule hydratante et rééquilibrante, destiné à tout les types de cheveux.

La crème sucrée est enrichie de plantes médicinales ayurvédiques et d’actifs naturels, elle va apaiser et hydrater le cuir chevelu tout en apportant nutrition aux cheveux, par le biais de micro-capsules d’huiles végétales.

Le produit contient de l’huile essentielle d’Ylang-ylang, réputée pour apporter de la brillance aux cheveux tout en favorisant leur pousse.

  • Liste INCI : Aqua, Aloe barbadensis leaf juice, Sodium cocosulfate, Bentonite, Maltodextrin, Helianthus annuus seed oil, Sodium stearoyl glutamate, Chitosan, Protium heptaphyllum resin extract, Pongamia pinnata seed extract, Cassia tora seed extract, Celastrus paniculatus seed extract, Cananga odorata flower oil, Lavandula hybrida oil,  Pogostemon cablin oil, Cedrus atlantica wood oil, Citrus aurantium amara leaf oil, Litsea cubeba fruit oil, Tocopherol(mixed), Capryloyl glycin, xanthan gum, Gluconolactone, Lactic acid, Sodium benzoate, Benzyl alcohol, Citric acid.

Après analyse de l’INCI, je te dirais de te méfier du Sodium coco-sulfate si ton cuir chevelu est sensible. D’autres produits pourront mieux te correspondre.

Tu l’as remarqué, il manque les ingrédients mit en gras qui ne figuraient pas dans la liste sur la vérité sur les cosmétiques, voici de quoi il s’agit :

  • Protium heptaphyllum resin extract : Il est ici question de la résine d’encens d’Amazonie et d’un extrait de cette résine.
  • Pongamia pinnata seed extract : Ce sont des extraits de l’arbre de la Pongolote dont on retire l’huile de karanja, connue sous “Pongamia glabra”, voici pourquoi j’ai enregistré cet ingrédient plutôt que cet autre nom latin. Ici, le Pongamia pinnata utilise est un extrait de graines.
  • Cassia tora seed extract : C’est le nom latin du Séné à feuilles obtuses, utilisé en médecine traditionnelle ayurvédique. Ici l’extrait de graines.
  • Celastrus paniculatus seed extract : Ce sont des extraits de graines de plante médicinale, la Malkangini utilisée en Ayurveda.
  • Cananga odorata flower oil : Il s’agit tout simplement de l’huile de ylang-ylang. J’avoue que pour le coup, je n’ai pas comprit pourquoi elle ne se trouve pas dans le répertoire du site. 🤦🏻‍♀️ Étrangement, elle est apparue pour le deuxième produit… Phénomène inexplicable ! 😅

À l’usage, le produit mousse peu sauf si l’on ajoute un peu d’eau durant le nettoyage ou si l’on enchaîne ensuite sur un deuxième shampoing (en cas de bain d’huile par exemple)

Son odeur est plutôt neutre et sa texture crémeuse est parsemée de petites capsules perceptives qui fondent rapidement au contact du cuir chevelu.

Le démêlant gourmand, après le shampoing :

C’est sous des notes olfactives sucrées de violette et de ylang-ylang que se dévoile le dernier né de la marque, le démêlant gourmand. Il porte bien son nom ! 😏

Il s’agit ici d’un produit à la formule démêlant et hydratante conçue pour tout les types de cheveux.

Ce soin s’utilise tel un après-shampoing et facilite le démêlage des cheveux, en douceur et en rapidité. J’arrive parfaitement à défaire mes nœuds aux doigts avant de rincer.

  • Liste INCI : Aqua, Rosa damascena flower water, Propanediol, Butyrospermum parkii butter, Helianthus annuus seed oil, Citric acid, Glycerin, Cetrimonium chloride, Bentonite, Potassium carbonate, Cetyl alcohol, Glyceryl stearate SE, Arginine, Urea , Sodium stearoyl glutamate, Leuconostoc/Radish root ferment filtrate, Hydroxypropyl starch phosphate, Cetearyl alcohol , Sodium stearyol lactylate, Xanthan gum, Lactic acid, Inulin, Parfum, Salicylic acid, Shorea robusta extract, Saccharomyces cerevisiae extract, Benzyl alcohol, Protium heptaphyllum resin, Maris sal, Sodium hydroxide, Sodium citrate, Cananga odorata flower oil, Chitosan, Gluconolactone, Sodium benzoate,Mica, Alkanna tinctoria root extract, CI 77491, Calcium gluconate, Benzyl benzoate

Après analyse de l’INCI, certains ingrédients apparaissent passable et d’autres sous une appellation différentes via la vérité sur les cosmétiques, les voici :

  • Cetrimonium chloride : Cet iingrédient est noté passable car il s’agit d’un ammonium quaternaire, un agent chimique qui peut être irritant, allergisant et occlusif visant à améliorer l’aspect de la chevelure. Certaines personnes acceptent ces agents, d’autres les réfutent. À chacun ses choix, personnellement j’admets en utiliser quelques fois.
  • Hydroxypropyl starch phosphate : C’est un agent de contrôle de la viscosité permettant une meilleur “glisse” sur le cheveux, c’est un amidon modifié chimiquement.
  • Shorea robusta extract : Il s’agit d’un extrait du Sal. Sa résine est utilisée sous forme d’encens au sein des cérémonies hindoues. Sa grainé et ses fruits sont utilisés afin d’en extraire une huile végétale aimée du peuple.
  • Protium heptaphyllum resin : On retrouve à nouveau la résine d’encens d’Amazonie, comme précédemment.
  • Alkanna tinctoria root extract : C’est en réalité l’Orcanette des teinturiers utilisée ici pour colorer le produit. Je n’ai vu aucun changement sur ma couleur de cheveux.

Le produit possède une texture crémeuse et agréable au toucher, son odeur est gourmande et sucrée. Elle reste un moment sur les cheveux pour s’estomper ensuite et n’a rien d’entetant, c’est assez léger (mon nez ressens tout de même une odeur de rose de damas subtile, en note de tête, soit qui ne dure pas) 🤔

Au rendu, les cheveux finissent doux, souples, hydratés, soyeux, brillants et nourris mais pour ce dernier point, peut-être pas assez en cas de crinière bouclée.

Le résultat et mes impressions :

Après utilisations, mes cheveux ressortent propres et le shampoing ne les assèchent pas, ils brillent et grâce au démêlant, ils restent doux et sentent bon. Ce dernier me permet de me coiffer comme à mon habitude, aux doigts et sans brosse, pour ne pas casser les boucles mais cependant il manque un léger quelque chose pour avoir une boucle rebondie, presque anglaise.

Attention, le résultat est correct mais la boucle est moins scellée qu’avec d’autres produits. Dois-je compléter ma routine les Délices d’Azylis avec d’autres soins de la gamme en le cas de ma crinière… C’est fort probable !

Quoiqu’il soit aussi possible qu’un ingrédient des listes INCI, ne me correspond pas. Je dois analyser la situation plus en détails, je ferai une mise à jour de l’article en cas de besoin. 😉

En le cas que, tu ne sois pas bouclée, c’est un très bon produit et si toi aussi ta famille te surnomme Simba, regardes du côté de l’eau d’Elhaz des Délices d’Azylis, j’en garde un très bon souvenir. 🙂

Tu trouveras ces produits ci-suit, en Suisse :

Hey, que penses-tu de mes nouvelles analyses de compositions ? 😁

One Reply to “Les délices d’Azylis : Crème sucrée et Démêlant ayurvédiques”

  1. Il y a quelques années j’avais gagné ce shampooing sur un blog, je ne m’attendais pas à grand chose mais je voulais tester : il a littéralement fait fuir ma dermite séborrhéique (bon, provisoirement, cette saleté revient régulièrement) et apaisé mes démangeaisons, j’étais tellement contente ! Je ne l’ai jamais racheté à cause du prix mais c’était vraiment un bon shampooing.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *