Dożynki : La fin du festival des moissons, la seconde récolte…


Paganisme, Spiritualité / Saturday, September 22nd, 2018

Similaire en quelques points à Mabon, mais pas totalement, Dożynki n’est autre que le moment de l’année où l’on remercie les dieux pour nos récoltes… Tu l’as compris, dans ce billet je vais te parler de paganisme via ma croyance slave.

Mabon, Dożynki ou Święto Plonów : La fin du festival des moissons, la 2eme récolte - La Fille des Saisons

Depuis des mois, voir des années, je dois t’en parler mais ce n’était pas aisé. Dans le sens où je n’aime pas être prise pour exemple, je ne veux pas devenir une sorte de “gourou” qui étend sa croyance mais juste parler de ce en quoi j’ai placé ma spiritualité. Et de plus, ceci a l’air de vous intéresser ! 🙂

Pour votre soutien, j’aimerais tous vous remercier. Ta présence ici en tant que lecteur me remplit de joie, malgré le fait que je puisse passé pour une demoiselle étrange, tu es là et c’est cool. Et comme c’est cool d’être cool, merci. ❤️

De fait, ce que je vais évoquer au fur et à mesure des publications n’engagent que moi et moi seule. Il s’agit de ma façon de célébrer, ma manière de croire en les divinités et la Nature. Si le sujet ne te tente pas mais que tu préfère mes autres articles, rassures-toi tout de suite, ce type de publication sera occasionnelle. Donc, tu peux rester. Ne pars pas ! 😂 Passons maintenant au cœur du sujet, la célébration de ma fête païenne.

Mabon, Dożynki ou Święto Plonów : La fin du festival des moissons, la 2eme récolte - La Fille des Saisons

Dożynki, ma célébration :

Actuellement, nous fêtons l’automne et la fin des moissons. La saison qui débute est l’une de mes préférées…

J’aime la nature qui se dévoile sous son manteau d’or, magique et flamboyant quand ce n’est pas le gel et le froid, que j’aime tout autant. Cette ambiance a le don de m’apaiser et me place en symbiose avec la Nature.

Cette fête peut être appelée Mabon, pour la plupart des gens, ou encore d’autres appellations selon les croyances. D’autres l’appelle simplement : Solstice d’automne et pour moi, c’est Dożynki, aussi nommée Święto Plonów, en Pologne, une fête slave.

En ces jours, car je festoie sur plusieurs jours (question d’organisation moderne : congés, présence de proches, etc…) je me retourne face au passé et me ressource. Je fais le bilan du chemin accomplit, l’évolution et l’avancée parcourue durant l’année écoulée. C’est un moment propice à la réflexion.

Et si tu te pose la question, Dożynki, c’est le petit nom d’origine russe de la fête. En gros. 😉

Les pieds enracinés :

Je prend une journée pour me promener et divaguer sans but précis. Lors de ces instants, je me balade souvent pieds nus, le cœur léger et enjoué.

Je chantonne (quelques ambiances musicales sont cachées ici) et prends le temps de regarder autour de moi, d’admirer la nature, les feuilles qui rougissent et lorsque d’aventures, je me retrouve à l’orée du bois, je trouve l’arbre guide et lui demande si ma présence est tolérée (et non pas désirée, nous ne sommes que de simples mortels), si tel est le cas, je pénétre et (re)découvre ce nouveau temple qu’est SA forêt.

Munie d’un sac en coton, toile de jute ou lin, je ramasse quelques trésors de saison (je cherche un panier, mais LE panier, c’est à mes yeux une quête spirituelle de le trouver, au même titre qu’un chaudron) afin de préparer mon autel et un coin nature pour mon enfant, une table de saison, comme toutes les saisons de l’an.

Cela n’a rien de réellement païen car je m’inspire de la pédagogie Waldorf mais au fond, il est possible de lui démontrer ainsi que la Nature est art elle-même…

Ah, lors de tes escapades, n’oublies pas de respecter la Nature et ses habitants… Si tu cueilles fleurs et fruits, sois conscient et exécutes cette tâche avec modération, nous ne sommes pas là pour détruire un sanctuaire (le glanage est toléré en Suisse, dans la mesure du raisonnable)

Je profite de l’instant pour me promener au cours de l’eau, les pieds imprégnés au creux de celle qui descend des sommets car l’eau possède une symbolique importante au sein du Paganisme slave. Elle a le pouvoir et la force de purifier, ancrer et nettoyer, autant en profiter (mais prudence sur les méthodes, puisque l’eau possède aussi un aspect maléfique…)

Grace à cette promenade en forêt, mon foyer prendra des airs et couleurs d’automne et mon esprit sera plus léger. 🙂

Offrandes et divination :

Revenus au foyer, j’allume quelques bougies car malheureusement, nous n’avons pas de jardin permettant un grand feu. Je prends le temps d’aérer, ranger et nettoyer la maison en brûlant un peu de sauge ou d’encens.

Je pose les quelques offrandes sur l’autel : Gâteau, miel, pain, sel, bière, hydromel, eau de vie, épis de blé et céréales. Après tout ça, je questionne les runes au besoin (je n’ai pas encore trouvé un deck de cartes a mon goût).

En effet, cette période de l’année, comme la fête suivante (Samhain, Dziady ou autre appellations…) sont idéales pour pratiquer la divination. Ces quelques questions posées permettront de voir plus clair sur une situation donnée ou d’explorer de nouvelles pistes.

Monsieur, de son côté, s’occupera de ces divinités guides et moi, des miennes car nous ne sommes pas du même paganisme.

Enfin, nous décorons la maison de bouquets de feuilles, châtaignes et autres trésors d’automne.

Activités à réaliser durant ces quelques jours :

  • 🍂 Remercier nos divinités guides. Exprimer notre profond gratitude envers les dieux et communiquer avec les esprits ayant eu un impact positif sur l’année écoulée. Faire le point et prendre conscience de nos avancées. 

Pour ma part, je remercierai Dažbog pour sa lumière et sa chaleur, m’ayant guidé au long de l’année. Péroun, qui a su limiter et arrêter la pluie, les orages et les vents d’une mer déchaînée, rendant ma vie plus douce malgré les épreuves. Jarilo, pour la force qu’il m’a apporté et l’aide face aux obstacles. Svantovit, pour le soin léguer à mes objectifs mes “cultures“, celles qui ont portées leurs fruits.

Mais aussi d’un point de vue plus personnel à Mokosh, qui me guide en ma maternité. Morana, pour le renouveau acquit et les vies qui aujourd’hui grandissent dans notre foyer.

Je vais aussi noter tout cela dans mon carnet afin de constater mes efforts au fil du temps.

  • 🍂 Purifier ses relations, protéger le clan (la famille) et faire du tri… Se remettre en question.

Dis comme ça, l’action peut paraître égoïste mais je crois sincèrement qu’il n’est pas sain de garder un contact malsain au cœur de son existence. Ainsi, je dépollue ma vie et mon entourage de personnes ou activités toxiques et chronophages.

Pour le moment, je suis en pleine lecture du fameux livre de Mme KonMari. Ça te parle ? Alors du coup, je vais profiter de quelques astuces pour mettre de l’ordre dans la demeure, en plus du rangement rituel.

J’analyse également mes bonnes et mauvaises habitudes, mes comportements et ajuste le tout pour une vie plus épanouie et saine. Ce tri n’est pas facile à faire, mais c’est indispensable.

  • 🍂 Nourrir le programme jusqu’à la fête des morts par le biais d’activités contribuant à préparer la demeure au printemps mais aussi à l’hiver bien plus proche de nous qu’il n’y paraît… Faire des projets, un planning ou plutôt un plan d’attaque. 

Encore plus lorsqu’on est parents, il est de notre devoir de préparer et occuper les longues journées fraîches mais aussi, spirituellement, de penser aux saisons à venir, c’est le temps de la réflection afin de se sentir mieux.

J’en profite pour mettre en place mes projets. Je couche le tout sur le papier sous forme de liste de choses à faire, liste que je pourrai consulter quand bon me semblera.

Enfin, tu as certainement vu sur Instagram que j’ai commencé une poupée pour ma fille. Je trouve que la période est adaptée à l’esprit créatif et inspirante pour tous… Laisses-toi guider et n’hésites pas à créer.

⚠️ Cependant, je mettrai en suspend ces activités vers la mi-octobre pour les reprendre ensuite.

  • 🍂 Proposer un peu de bienveillance autour de soi : Se rendre à la SPA pour promener les animaux sans rien attendre en retour, offrir quelques services aux associations et personnes âgées. Aider ses amis, ses voisins… Faire un don quelconque ou un cadeau.

C’est très simple à mettre en place et à la portée de tous. Un simple café partagé avec une personne qui en a besoin, sans raison quelconque fera son œuvre ! Écrire une lettre à un proche éloigné, rendre visite à quelqu’un de cher.

Nous avons terminer. Je vais clore cet article en te souhaitant une merveilleuse célébration et que les dieux veillent sur toi et ta famille. Prends soin de toi !

Maman suisse d’une petite fille, j’anime ce blog entre deux infusions ou randonnées en montagne. Je rédige autour de la beauté au naturel, la parentalité positive et le maternage proximal mais aussi sur des sujets coups de coeur, le lifestyle et la spiritualité. 🌼 Mes proches me surnomment Heidi mais, je ne vois absolument pas pourquoi ! 🤔

On me retrouve aussi sur WebForKids.ch et LesNaturalistas.fr

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *