VEO : Que sont les Violences Éducatives Ordinaires ?


Éducation, Non classé, Parentalité, Pédagogies / mercredi, mai 16th, 2018

Les effets liés aux violences éducatives persistent bien après l’enfance. C’est aujourd’hui pour cette raison que des milliers de personnes s’insurgent contre ces actes infligés (in)consciemment par les parents et les établissements (crèches, écoles et autres garderies).

Nous reconnaissons à présent, grâce aux neuro-sciences, les traumatismes que peuvent laissés ces pratiques dont nous somme héritiés, malgré nous.

Que sont les VEO / Violences Éducatives Ordinaires ? - La Fille des Saisons

Qu’est-ce qu’une VEO / une Violence Éducative Ordinaire ?

Nous avons grandit (pour la majeur partie d’entre-nous) au sein de la violence éducative, quoiqu’ordinaire, elle n’en laisse pas moins des séquelles. Bien que « nous ne sommes pas mort » à cause d’une phrase ou d’une fessée (voir plus), certains l’ont été et les sciences s’accordent aujourd’hui pour admettre que tout cela n’est pas sain.

Lever la main sur son enfant est regrettable et si cet acte est accidentel mais admis par l’adulte auprès de l’enfant par le biais d’excuses et d’explications, les conséquences ne seront pas irréversibles.

Après tout, il s’agit du moule dans lequel nous avons été fabriqué, malgré nous et malgré nos parents.

Ces derniers ont fait de leur mieux avec les bases qu’ils avaient à l’époque.

En revanche une violence répétée peut avoir des effets catastrophiques sur l’enfant. La violence endosse bien souvent une multitude de casquettes, elle peut être physique mais aussi psychologique…

Il y a les traces sur le corps mais aussi les marques invisibles, des bleus à l’âme.

Une VEO, c’est un acte violent posé sur un enfant pour éduquer. C’est frapper, punir ou sévir « pour son bien« . C’est manipuler, minimiser voire dénier les désirs de l’enfant. L’exclure, l’empêcher d’exprimer ses émotions, les ridiculiser ou les minimiser.

Ces violences éducatives sont ordinaires quand pour l’adulte, elles sont minimes. Aussi minimes qu’il n’y voit aucune violence, qu’il n’essaie pas de faire autrement car « c’est comme ça, ce n’est pas si grave, on en meurt pas« …

Des conséquences durables…

Peu importe la violence subie par l’enfant, même si elle est arrêtée, ses effets se feront ressentir toute sa vie et altéreront sa vie d’adulte. Que ce soit en société ou au sein de sa propre famille…

La violence touche plusieurs sphères de l’individu, de l’aspect psychologique, en passant par la vie sexuelle, la perception de soi et ses comportements.

Que sont les VEO / Violences Éducatives Ordinaires ? - La Fille des Saisons

Les résultats à long terme des violences éducatives

Comme nous l’enseignent des pédiatres et psychothérapeutes de renoms tels que Mme Filliozat, le Dr Gueguen, etc… mais aussi les neurosciences, les effets des maltraitances physiques et verbales altèrent notre quotidien et engendre des problèmes de devellopement.

Pendant l’enfance, on voit ainsi naître divers symptômes alarmants : Cauchemars, culpabilité, anxieté, phobies et craintes, peur des personnes du même sexe que l’adulte maltraitant et des tas d’autres.

Il a aussi eté observé que la maltaitance émotionnelle durant l’enfance modifiait la structure du cerveau en ralentissant son développement ! Le cortex orbito-frontal, responsable de la gestion des émotions, mais aussi siège de la prise de décision, du sens éthique et moral, diminue de taille sous l’effet du cortisol, hormone du stress…

Les études prouvent aujourd’hui que pour que l’enfant grandisse bien, il a tout simplement besoin d’empathie et d’amour au sein de sa famille mais aussi lorsqu’il est à l’école et non de quelconque violences éducatives.

Des parents parfaits ?

C’est une « accusation/conclusion » qui revient énormément envers les parents ayant choisit la bienveillance. Cependant, comme chacun, nous ne sommes pas parfaits… Les parents parfaits n’existent pas.

Nous désirons juste faire ce qu’il y a de mieux pour nos enfants (et vous aussi puisque vous me lisez, vous vous questionnez) et bien que cela demande du temps et de l’investissement, nous le faisons volontiers.

Il en va de notre devoir de parents. Nous nous sommes remis en question, parfois c’est difficile mais nous apprenons au fil des jours, pour acquérir une certaine harmonie au sein de la famille.

Après tout, si d’autres manières de faire existent et fonctionnent pourquoi ne pas essayer !?

Prenez soin de vous et votre famille !

🌼 Pour aller plus loin :

  • Le site d’OVEO : L’Observatoire de la Violence Éducative Ordinaire.
  • Stop-VEO.org : Pour une enfance sans violences !
  • Même qu’on naît imbattables : Un film, le cri du cœur de tout un pays, voisin et pourtant si lointain, où les habitants ne se souviennent qu’à peine qu’il fut un temps où l’on tapait les enfants…
Que sont les VEO / Violences Éducatives Ordinaires ? - La Fille des Saisons
Épinglez-moi sur Pinterest !

Maman suisse d’une petite fille, j’anime ce blog entre deux infusions ou randonnées en montagne. Je rédige autour de la beauté au naturel, la parentalité positive et le maternage proximal mais aussi sur des sujets coups de coeur, le lifestyle et la spiritualité. 🌼 Mes proches me surnomment Heidi mais, je ne vois absolument pas pourquoi ! 🤔

On me retrouve aussi sur WebForKids.ch et LesNaturalistas.fr

4 réponses à « VEO : Que sont les Violences Éducatives Ordinaires ? »

  1. Eh oui… je crois que dans notre génération, on est tous passés par là. Et des fois, c’est tellement ancré en nous qu’on reproduit le même schéma. J’ai malheureusement parfois eu des mots très durs envers mon fils. Des choses que je n’aurais jamais dû dire et que je regrette. Des accès de colères qui font dire n’importe quoi. Je crois que c’est dû à l’environnement. Si on vit dans un espace qui fourmille de stress et de mauvaises ondes, c’est pas toujours facile de garder son calme. Mais maintenant que je vis loin de ma maman (on a vécu chez elle pendant les 4 premières années de la vie de mon fils), tout s’est arrangé.
    Et c’est aussi à ce moment-là que j’ai compris et réalisé quelle odieuse personne elle est. A quel point elle nous a rabaissé, ma soeur et moi, au cours de notre vie. Et à quel point elle le fait encore maintenant. Rien que par un seul regard. Combien de fois j’ai la boule au ventre, encore maintenant, de lui dire quelque chose ou de lui demander un service…
    Quant à mon père, il s’énervait très rapidement. Maintenant, ça va mieux, je ne saurais dire pourquoi. Mais quand il s’énervait, il lui arrivait de casser des choses autour de lui et moi, ça me faisait très peur. Je pense que c’est un peu pour ça que maintenant, j’évite les conflits à tout prix…

    Enfin voilà, je te raconte tout ça, mais parce que ça me parle énormément…

    1. Hello Jade !
      Ce que tu écris là est très fort aussi…
      C’est parfois difficile de se déconnecter du schéma que l’on a vécu, on le reproduit malgré soi car on ne connaît pas d’autres méthodes et il en existe plusieurs ! J’espère et souhaite que tu trouves des solutions, que le climat s’appaisera chez toi et tu peux compter sur moi si tu as besoin d’une oreille attentive, qui ne te jugera pas et ne te conseillera que si tu le demandes. ❤ A bientôt, bonne nuit et merci pour ton passage par ici.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *