Bibliothèque : Amour familial et Bienveillance animale – Mon Amour // Ce que Papa m’a dit // Comme Toi


Éducation, Parentalité / mardi, octobre 17th, 2017

Pauline Martin est une illustratrice que j’aime énormément, couplez son talent à celui d’écrivains hors-normes tels que Astrid Desbordes ou Jean-Baptiste Del Amo et vous obtenez un mélange littéraire extraordinaire. Amour et bienveillance se réunissent pour enchanter petits et grands au sein de livres pour enfants aux tons pastels, nul doute, ils m’ont fait craquer !

Aujourd’hui, je vais vous parler de trois ouvrages ayant rejoints notre bibliothèque au cours des derniers mois. Nous prenons beaucoup de plaisir à les partager avec notre fille, la douceur qui émane des livres est rassurante, apaisante et bénéfique à n’importe quel moment de la journée.

Chaque livre véhicule un message, une valeur importante et renvoie le/s lecteur/s à réfléchir.

Fruits du travail en équipe de Pauline Martin et Astrid Desbordes, les livres : Mon Amour et Ce que Papa m’a dit sont de petits chefs d’œuvres. Ils ont été rejoints rapidement par Comme Toi, écrit par Jean-Baptiste Del Amo, une ode à la bienveillance au sein du rapport humain/animaux.

J’ai décidé de commencer par les deux premiers et de finir par le troisième, puisque ce ne sont pas les mêmes auteurs.

Mon Amour // Astrid Desbordes et Pauline Martin
Editions : Albin Michel Jeunesse


Ce fut mon premier achat. L’amour d’une mère est inconditionnel mais parfois l’enfant ressent le besoin ou l’envie d’être rassuré sur ce que l’on ressent alors Archibald s’adresse à sa mère en lui posant la question : Dis, maman, est-ce que tu m’aimeras toute la vie ?

S’en suit une déclaration émouvante de la part de sa mère sur l’amour qu’elle porte à son enfant, qu’ils soit adroit ou maladroit, courageux, peureux, calme ou excité…

J’ai beaucoup apprécier le fait que tout ne soit pas tout blanc ou tout noir, que les particularités et les contraires de l’enfance soient abordés en toute bienveillance et sans jugement. Les échecs et maladresses font partie intégrante de l’existence, ainsi que les doutes.

Je t’aime parce que tu es mon enfant, mais que tu ne seras jamais à moi.


Selon moi, la plus belle leçon de ce livre : Les enfants ne nous appartiennent pas, ils ne nous ressemblent pas toujours et divergent parfois du modèle que nous avons imaginez. Pourtant, nous les aimons toujours et de manière inconditionnelle – Père comprit !

L’enfant se retrouve facilement dans l’histoire, de petites expériences ratées, des instants de courage face au dragon, quelques peurs et surtout le grand cœur de maman pour le protéger des petites araignées.

Ce qu’en dit l’Éditeur :

– Dis, maman, est-ce que tu m aimeras toute la vie ? demande Archibald, un soir avant de s’endormir.
– Hum, eh bien, je vais te dire un secret…, répond sa maman. 

Ainsi commence le tendre inventaire des moments de vies partagés entre une mère et son enfant, où tout devient prétexte à s’aimer. Sur chaque double page, Astrid Desbordes a choisi d’opposer en vis-à-vis des situations contraires, qui jouent avec aisance sur les registres du quotidien et de l’imaginaire, de la poésie et de l’humour.

Le message de cet irrésistible album est simple et limpide : l’amour est constant et sans condition. Mais c’est dans la toute dernière phrase que se cache le véritable secret : « Je t’aime parce que tu es mon enfant / mais que tu ne seras jamais à moi. » Les illustrations de Pauline Martin, subtiles dans le trait comme dans la couleur, soulignent avec force la délicatesse de cette formidable déclaration d’amour.

– À partir de 3 ans – Suivez toujours le rythme et les intérêts de votre enfant
– Ma fille d’un an le tient dans ses favoris.

L’ouvrage est disponible :

Éditeur
Fnac


En Suisse :

Ma Tartine à 4 heures
Fnac

Ce que Papa m’a dit // Astrid Desbordes et Pauline Martin
Editions : Albin Michel Jeunesse

Comme le précédent ouvrage celui-ci est cartonné et possède une quarantaine de pages.
Il nous transporte au sein d’une bulle de bienveillance, celle d’un père à son fils…

Chaque question d’Archibald est simple, sincère et spontanée et les réponses du père, emplies d’amour, portées sur la construction de soi, l’accueil des émotions, la bienveillance et l’amour inconditionnel.

C’est au-travers d’une jolie relation père-fils, que le lecteur évolue sous la plume d’Astrid Desbordes. Le père répond et rassure à la manière d’un guide la vie du petit garçon.
Lorsque l’on sait cela, on comprend toute l’essence de l’image de couverture, le père tient le gouvernail et guidera l’enfant… C’est très émouvant.

Au-delà des réponses c’est l’intensité de la transmission et de la relation père/fils qui sont ici sublimées.

Ce qu’en dit l’Éditeur :

Archibald et son papa regardent les hirondelles partir de l’autre côté de la terre :

– « Moi aussi je pourrai aller aussi loin, quand je serai grand ? demande Archibald. 
– Encore plus loin que ça, répond son papa.
– Mais si le vent se lève ? demande Archibald. 
– Si le vent se lève, le vent passera, répond son papa. »

Les questions d’Archibald se succèdent, dévoilant une à une les craintes de l’enfant à l’idée de ce grand voyage qui, on le devine, est celui de la vie.
En réponse, papa apaise, transmet, encourage, libère et, par-dessus tout assure Archibald de son amour indéfectible…

À partir de 3 ans – Suivez toujours le rythme et les intérêts de votre enfant
– Cependant, ma fille d’un an l’aime beaucoup et le réclame souvent.

L’ouvrage est disponible :

Éditeur
Fnac


En Suisse :

Ma Tartine à 4 heures
Fnac

Comme toi // Jean-Baptiste Del Amo et Pauline Martin
Editions : Gallimard Jeunesse

Cet ouvrage est le dernier reçu et paru en date.Je l’ai choisi pour son message fort et intense, les animaux ont autant de droits que nous.

Je m’attendais à un bel ouvrage et ce que j’ai découvert m’a enchanté : Les animaux ne sont pas enfermés. Et c’est génial. Un seul l’est à vrai dire et il n’apparaît que pour exprimer la tristesse, on retrouve le tigre triste à la fin du livre, libéré et souriant !

C’est une vraie surprise de ne pas voir de clôture ou autre cage.
Les tons pastels, les dialogues et le message final m’ont complètement séduite.

Ce livre est un très bon support pour une vie plus en accord avec la Nature, les animaux et l’environnement. Un support qui permettra à l’enfant de s’exprimer et pourquoi pas, apportera du changement au sein du monde à venir.

Ce qu’en dit l’Éditeur :

« Comme toi, j’aime la douceur, les câlins et les caresses. Savoir que quelqu’un me protège.
Comme toi j’aime jouer avec mes copains, et parfois faire des bêtises !
Comme toi j’ai mon caractère. Je suis unique parmi tous mes semblables.
Et même si nous sommes tous différents, j’ai comme toi un cœur qui bat. »

Une famille de lapins, un cochon qui joue dans la boue, un mouton malicieux au milieu du troupeau, une chèvre qui aime bondir dans les champs…
À travers la composition subtile et pleine de tendresse de cet album, l’enfant comprend en un clin d’œil que les animaux ne sont pas si différents de lui… et méritent respect et bienveillance.

Un livre qui éclaire de manière bienveillante notre proximité avec les animaux.
À partager avec tous les petits !

– À partir de 3 ans – Suivez toujours le rythme et les intérêts de votre enfant
– Cependant, ma fille d’un an l’aime déjà tant.

L’ouvrage est disponible :

Éditeur
Fnac


En Suisse :

Fnac

Connaissez-vous ces livres ?
Qu’en pensez-vous ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *